Liens d'intérêt

Immunodéficience secondaire

Le système immunitaire se compose d'un ensemble de cellules, particulièrement les globules blancs, et de protéines dont une des fonctions principales est la défense contre les microbes. Une atteinte du système immunitaire peut donc se traduire par des infections répétées, plus sévères ou inhabituelles. Les déficits immunitaires (immunodéficiences) peuvent être primaires ou secondaires. Les déficits immunitaires secondaires ou acquis, plus fréquents que les déficits primaires, sont des problèmes du système immunitaire qui ne sont pas génétiques et qui sont causés par des facteurs extérieurs.

Un exemple de déficit immunitaire secondaire : le SIDA

L’exemple le plus connu d’immunodéficience secondaire est l’immunodéficience causée par le virus d’immunodéficience humaine ou VIH. Le VIH s’attaque à certaines cellules du système immunitaire et empêche celui-ci de bien fonctionner pour combattre les microbes. Lorsque le système immunitaire est trop atteint, les personnes infectées attrapent alors des infections inhabituelles et sévères. On dit alors qu’elles ont le Syndrome d’Immunodéficience Acquise ou SIDA. Le SIDA est de nos jours souvent pris en charge par une équipe multidisciplinaire spécialisée.

Quelles sont les autres causes d'immunodéficience secondaire?

D'autres causes d'immunodéficience secondaire sont : la malnutrition sévère, certaines maladies chroniques telles que le diabète, les médicaments immunosuppresseurs ou de chimiothérapie, certains cancers comme la leucémie, l'absence de rate (la rate doit parfois être enlevée suite à un accident par exemple).

Comment sont traitées les immunodéficiences secondaires?

Le traitement dépend du niveau d'atteinte du système immunitaire. Le traitement de la cause contribue souvent à l'amélioration de la condition. Les patients sont généralement pris en charge par leur médecin usuel; l'allergologue-immunologue peut être consulté dans certains cas.

__________________________

Nha Uyen Nguyen-Luu, MD FRCPC